FANDOM


Type : Nature

Inspirations

Culture Aïnu, berserkir, Jean de l'ours, contes Youkaguirs, …

Races préférées

Humains, Orcs

Caractéristiques importantes

Mental,Constitution,...

DescriptionModifier

Un ermite est un être ayant su développer une symbiose avec la nature tellement forte qu'elle lui permet de modifier son corps ou son environnement immédiat.

Être ermite n'est pas une profession, mais une vocation, et contrairement à beaucoup d'autre, seuls les actes comptes. Il n'existe aucune communauté, aucun rituel, aucun savoir à transmettre, personne non plus pour juger, aider ou arbitrer.

Pratiquement tout le monde sait comment devenir un ermite. Il n'y a pas de limite d'âge, de race ou de sexe, il s'agit de ce qu'ils appellent souvent leur rite de passage : il faut juste se perdre dans la nature, expérimenter la faim déchirante, le froid qui vous broie, la soif éperdue, et au final, accepter de mourir loin de tout. Et de temps en temps, quand le corps commence à lâcher, que l'esprit accepte la fin, une goute de rosée assèche la soif, le vent porte une feuille à la bouche du mourant, et un rayon de soleil le réchauffe. Alors, un nouvel ermite nait.

Bien entendu, rares sont les candidats, et ils sont encore moins nombreux à se mettre volontairement dans cette situation. On estime à moins d'un sur cent le nombre de survivants.

Il n'y pas de principe de vie chez les ermites, chacun a sa propre perception du bien et du mal, de la nature et de la civilisation. Cette perception est souvent mystique, complexe, quelques fois révélée lors de leur rite de passage, au moment ou l'esprit s'égare.

La majorité d'entre eux reste reclus au plus profond de la nature, se déplaçant comme les animaux au grée des saisons. Mais d'autre reviennent à la civilisation, bien que s'adaptant très rarement complètement à la vie en communauté : leur instinct animal leur attirant souvent des ennuis.

Car l'ermite devient la nature au cours de sa lente transformation. Après avoir passé un certain temps avec les animaux de son milieu naturel, il ne les imite pas, il est l'un des leurs. Après avoir regardé pousser un arbre pendant des centaines de jours, il devient petit à petit l'arbre.

De nombreux ermites finissent par devenir complètement une forme ou une autre de la nature. Un ours, un tronc d'arbre ou un ruisseau peuvent avoir été il y a longtemps un ermite. Les plus sages d'entre eux comprennent ce principe, et cherchent à équilibrer leur nature sauvage et leur humanité, mais ils savent aussi que tôt ou tard, ils rejoindront l'appel, que par lassitude ou en tirant leur révérence après une vie bien remplie, il s'abandonneront enfin complètement à leur vocation.

Les ermites sont les maitres de la métamorphose, et contrairement à la majorité des changeurs de formes, contrôlent parfaitement ce processus.

Habitués aux conditions rudes, ils ont la réputation d'être de redoutables adversaires tenaces et résistants.

A continuer

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .