FANDOM


Incomplet.Cet article n'est pas encore fini et doit encore être complété.


Il est difficile de déterminer avec précision la véritable histoire du monde d'Arcanum. Chaque espèce, chaque ethnie, chaque culte dispose de sa propre perception des évènement. Mais certaines informations se recoupent néanmoins, grâce à la mémoire colossale de certains dragons notamment.

"La génèse vue par Sargolin Damastrel, sage vénérable du conseil de Valkur, expert en religions, traditions et archéologie de l'aire primaire."

Le tourbillon du commencement

Au l'aube des temps, apparut du néant le chaos originel. Il était tout, l'espace, le temps et la matière. Toujours fluctuant, changeant sans arrêt, il créait et défaisait sans cesses, étendant l'univers pour qu'il soit constellé de milliards d'étoiles ou le ramenant à la taille d'un grain de sable, autorisant des espèces à évoluer jusqu'à un stade de développement tellement avancé qu'il nous est impossible de le comprendre, puis faisant machine arrière ou détruisant des civilisations en l'espace d'un instant. Impossible de dire si ce temps fut court ou long, le chaos pouvant à loisir le remonter pour faire d'autres choix, l'étirer, le raccourcir. Le chaos ne réfléchissait pas, n'existait pas en tant que tel, si ce n'est sous sa forme la plus basique : un maestrom aléatoire du temps, de la matière et de l'espace. Il engendrait tout et n'importe quoi, et c'est ce qui mit fin à son règne.

L'ordre des choses

A un moment, le chaos créa l'Ordre originel. Sous cette forme, ce n'était qu'un concept que le chaos avait expérimenté maintes fois, mais dans ce cas, l'Ordre qu'il créa était doté de tous les attributs du chaos : le controle du temps, de l'espace et de la matière. L'ordre figea le temps. rendant le chaos impuissant. Puis il étudia toutes les créations que le chaos avait généré au moment de son apparition. Il plia l'espace pour que certaines de ces créations ne puissent pas interagir entre elles, éloignant ou rapprochant certain plans, certaines planètes, certaines espèces,... Puis il édicta trois règles : l'Ordre du temps, qui ira toujours à la même vitesse, dans le même sens, sans que quiconque ni même le chaos ne puisse rien changer, et l'ordre de l'espace, qui voulait qu'un composé de matière ne puisse exister que dans un seul endroit à la fois. Enfin, la règle de la matière dont la complexité des interactions (physique, chimie, évolution,...) forment un tout homogène, laissant le chaos exister sous une forme élémentaire (mutation spontanée, créativité, imagination, ...) mais soumises à un ensemble de lois (dites "lois de l'univers connu"), excluant tout intervention directe du chaos originel et de l'ordre originel. Appliquant ces principes, le temps repris sont cours, et les trois règles placèrent le chaos et l'ordre en spectateurs passifs du présent et du futur.

Chassez le naturel...

Au moment où le chaos créa l'ordre et que celui-ci figea le temps, le chaos venait de créer parmi tant d'autres choses, une planète dont le principal continent abritait un nombre élevé de créatures pensantes. Au moment où le temps repris son cours, le chaos changea une dernière fois les règles : il insuffla un changement de comportement parmi l'espèce de créature la plus imposante de cette planète : des reptiles volants carnivores. Il leur donna une longévité à toute épreuve, et une intelligence supérieure. On prête même au chaos l'envie de voir détruit par ces créatures tout ce qui l'ordre avait protégé en instaurant les règles. Mais c'est faire preuve de beaucoup d'arrogance de penser que le chaos puisse avoir des sentiments comme un être pensant. Cette mutation de l'espèce reptilienne fut appelée Draconique, et ne pris que quelques centaines d'années. Pendant ce temps, les autres espèces se développèrent elles-aussi mais à un rythme moins soutenu. Les dragons grâce à leur mémoire et compréhension supérieurs firent des découvertes majeures : existence des plans, existence de la magie, limites des règles (impossibilité de modifier le temps mais possibilité d'envisager l'avenir avec des probabilités, impossibilité de se téléporter mais possibilité d'ouvrir un passage vers un autre plan,...), mais aussi exploration au delà du continent, ...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .