FANDOM


La magie est une composante essentielle d'Arcanum. C'est aussi une réalité admise par l'ensemble des populations, même si sa compréhension reste mystérieuse à la majorité du commun des mortels.

Principe généralModifier

La magie est considérée comme une matière invisible, immatérielle, présente en quantité variable dans toute chose et tout être. En règle générale, elle se fixe aux éléments solides. Certains savants avancent une idée plus précise : la magie ne serait pas une matière mais l'énergie qui relie les composants de la matière. Néanmoins l'existence de matières ou de zones ne comportant pas trace de magie tend à invalider cette théorie.

  • Dans l'air : le manque de matière solide rend l'air très peu chargé en magie. L'air dispose néanmoins de deux atouts : son abondance, permettant à coup sur de disposer d'un peu de magie, et la facilité avec laquelle la magie peut être déplacée dans l'air, puisqu'elle s'y accroche peu. Nous verrons plus loin que les magiciens notamment, utilisent beaucoup cette propriété.
  • Dans l'eau : la magie n'accroche pratiquement pas à cette matière. Une eau dormante contiendra à peu près une fois et demi la quantité de magie qu'un volume d'air. Mais dans une eau vive, certains flots n'en contiendront pratiquement pas, alors que d'autres en regorgeront, formant des filaments se faisant et se défaisant au gré du courant. Les océans sont souvent considérés comme dépourvus de la moindre magie. Ce n'est pas vrai : les fonds marins regorgent d'une quantité phénoménale de magie à telle point que des manifestations spontanées ont quelques fois lieu, créant d'étonnants effets, ou transformant un simple poisson ou mollusque des profondeurs en d'énormes créatures abyssales.
  • Dans la pierre : La densité de la pierre rend difficile sa pénétration par la magie. Elle est présente en faible quantité, et très difficile à altérer. Aussi, la pierre est en général un mauvais catalyseur. Certains pensent qu'il s'agit de la raison la plus probable qui expliquerai le peu d'entrain de la majorité des cultures naines à maîtriser la magie. Certaines roches disposent de propriétés inverses.
  • Dans le feu : La combustion d'une matière a pour effet de libérer sa magie. En mélangeant les particules de magie contenues dans l'air et celles de la matière qui brûle, celle-ci deviennent plus vives, mais sont détruites rapidement après la combustion.
  • Dans le bois : Les plantes concentrent souvent la magie dans leurs sève. Une fois morte, la plante conserve une partie de sa magie enfermée dans la gangue de sève qui se fixe durablement. Certains bois sont prisés pour cette capacité à retenir une grande partie de la magie présente lors de leur coupe. D'autres, comme la majorité des fleurs, perdent pratiquement toute leur essence magique lorsqu'elles fanent.
  • Dans les êtres vivants : La "vie" semble être une source de magie constante. Les êtres vivants possèdent donc tous un peu de magie en eux, certains apprennent à la faire croitre, alors qu'il s'agit pour d'autres d'un donc inné. Cette magie est toutefois plus difficile à utiliser, car elle est véritablement liée à la force vitale des individus. Plus l'individu en a, plus l'utilisation de sa magie influence ses signes vitaux, mais il sera aussi plus difficile de s'en servir contre lui.

La matière renouvelle naturellement la magie, avec une vitesse plus ou moins grande en fonction de sa composition : l'air en plusieurs semaine, le roc en plusieurs années, un être vivant en quelques heures, voir en minutes.

Plusieurs types de magieModifier

Les meilleurs lanceurs de sorts sont capable de percevoir la magie. Ils la décrivent comme des points lumineux flottant dans l'air, de minuscules filets de lumière blanchâtre qui rayonnent légèrement ou un nuage diffus qui semble fluctuer et parcourir les artères d'un corps ou la sève d'un arbre. Cette état de la magie qu'on retrouve normalement dans les créatures vivantes, l'air et les autres éléments naturels, mais aussi les objets fabriqués est le plus commun, et considéré comme l'état normal et naturel de la magie. Mais il arrive qu'en certaines circonstances, la magie change d'état.

Lorsqu'un être meurt, la magie quitte son corps. On dit d'ailleurs qu'elle emmène l'âme avec elle. Avec un rituel approprié, il est possible de capturer cette magie chargée d'âme dans un objet, un "cristal d'âme". Mais il arrive qu'en cas de mort brutale et sanglante, chez une personne ayant une très forte personnalité (Mental), l'âme refuse d'admettre sa mort, et force la magie à rester dans le corps ou a errer sur le plan primaire. Cette magie, chargée d'émotion, peut apparaitre d'une couleur différente : le rouge pour la colère, le bleu pour le désespoir, ... Ce même phénomène peut quelques fois apparaitre dans des lieux ou avec des éléments chargés d'émotions particulièrement fortes. Même s'il existe quelques particularités concernant ces formes de magie, elles sont considérés comme une simple variation de l'état normal.

Il existe néanmoins une magie particulière, la magie noire. Elle n'est pas présente naturellement, mais créée et alimentée. Les deux moyens de le faire sont les suivants : Lorsqu'une personne meurt, il existe une possibilité de En sectionnant violemment le lien entre une âme et un corps, OU UN TRUC DU GENRE JE FATIGUE !!!! enfin bref, quelqu'un de pas gentil fait un truc pas gentil sur une personne qui vient de mourrir et paf, l'âme emprisonnée, détruite ou blessée alimente une magie différente, noire, qui se nourrit de l'âme. Idem, une personne peut utiliser la magie contre elle-même et contre son âme pour générer de la magie noire. Ca sera le mode de fonctionnement de la magie des nécroco...

Pire, il existe des circonstances (rituel, sort, effet d'un lieu, déchirement violent du lien entre l'âme et la magie,...) où c'est la magie qui emprisonne l'âme de la personne qui meurt. Cette manière de faire a souvent pour conséquence la lente destruction de l'âme jusqu'à la transformer en manifestation de la destruction et de la douleur. La magie prend alors un teint noir, et c'est celle qui anime la pluspart du temps les morts-vivants. La magie devient une magie noire quand le lien entre la matière qui la nourri et la magie est détruit violemment.

Bon, c'est pas clair du tout, j'y reviendrai à tête reposée... ou si une bonne âme a plus d'inspiration que moi ... je suis preneur

Chaque plan bénéficie entre autre d'un type de magie particulier, par exemple les plans élémentaires.


Comment s'en sert-on :Modifier

NOTA BENE : je couche les infos comme ça sans réfléchir aux termes exacts (ils correpondent pas aux compétences actuelles). L'essentiel pour moi est de décrire un peu le background puis d'adapter les règles pour que ça colle.

De nombreuses techniques sont utilisées dans Arcanum, en voici quelques unes :

  • La maîtrise des arcanes. L'apprentissage est long et difficile. Il consiste dans un premier temps à apprendre patiemment des gestuelles permettant de récupérer la magie contenue dans l'air et l'environnement ambiant. S'ils brassent autant des mains et les bras, il y a une raison ! Dans un second temps, la magie récupérée par la gestuelle fait résonner magiquement des sons prononcés dans un ordre précis, faisant ainsi réagir la magie environnante. Enfin, un focus, un canalysateur de magie est utilisé pour donner forme à ce que le magicien veut créer : un projectile, l'ouverture sur un autre plan, ...
  • La magie brute. Ils s'agit plus d'un don naturel que d'un apprentissage. Le principe est simple : saisir la magie environnante, la tordre, la plier, pour lui donner l'effet escompté. Cet art est souvent perçu comme brutal, violent, et met quelques fois à mal l'équilibre magique d'un lieu ou d'un objet. Ceux qui s'en servent se voient souvent comme des artistes, et appellent souvent leur art " tissage". car ils récupèrent une matière brute et la transforment en fonction de leur besoin. Des mauvaises langues disent qu'ils sont plutôt des tireurs de cheveux d'une hypothétique déesse de la magie, brusques et sans manière. Dans tous les cas, la technique employée demande beaucoup de pratique, car à chaque lancement de sort, le tisseur tente une nouvelle expérience, il se débat avec la magie, l'attire à lui, et ne peut compter que sur ses reflexes mentaux et sa capacité à anticiper la réaction de la magie pour s'en servir.
  • L'invocation. L'invocation d'une créature n'est normalement possible que d'un plan à un autre, et ce, pour une bonne raison. Le principe est de forcer la magie à créer un "trou", un tunnel entre deux plans pour qu'une créature soit absorbée par le tunnel et apparaisse sur l'autre plan. Il s'agit d'une déformation particulièrement forte du principe de magie des éléments.
  • La magie des éléments : Quelque soit la technique utilisée, le principe est d'ouvrir, en utilisant la magie, pendant une fraction de seconde un passage vers un plan élémentaire, qui sont proches du plan primaire, pour en tirer une petite partie de magie élémentaire celle-là. La magie élémentaire a la couleur de son plan (feu = rouge ...), et peut produire un effet directement lié à celui-ci.
  • La trucmuche magique. Attirer de la magie dans un objet.
  • Magie vitale : magie qui se concentre sur la magie générée par la vie, la manière de s'en servir pour guérir ou faire du mal.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .