FANDOM


Incomplet.Cet article n'est pas encore fini et doit encore être complété.


Orc
Orc
Apparence
Masculin
  • Taille : 1m70 - 1m95.
  • Poids : 70 - 120 kg.
  • Feminin
  • Taille : 1m70 - 1m95.
  • Poids : 70 - 120 kg.
  • Infos supplémentaires
    Avantages
  • +1 en Force,
  • +1 en Constitution,
  • +1 dans une caractéristique au choix (y compris celles précédemment cités)
  • Inconvénients
  • -1 en Mémoire
  • -1 en Charisme
  • Classes privilégiéesGuerrier, Filou, Rodeur, Aventurier, Arquebusier, Alchimiste

    AgesModifier

    • Gestation : 7 mois
    • Enfance : jusqu'à 8 ans
    • Adolescence : de 9 à 13 ans
    • Jeune Adulte : de 14 à 18 ans
    • Adulte : de 19 à 40 ans
    • Vieillesse : de 41 à 55 ans
    • Age limite : 70 ans (âge atteint par moins de 1% de la population).


    ApparenceModifier

    • Taille : entre 1m70 et 1m95.
    • Poids : entre 70 et 120 kg.

    Les orcs ont une peau dont la couleur oscille entre le vert et le brun/marron (terre). Leur peau présente souvent des petites imperfections (boutons, crevasses, taches,...). Leur sang est vert, et leur canines sont légèrement plus proéminentes que la majorité des autres races humanoïdes. Tout comme les elfes, ils ne développent pratiquement aucune pilosité à part leurs cheveux. Les bijoux sont des signes distinctifs de l'appartenance à un groupe : piercing pour les combattants, gris-gris et colifichets pour les anciens, nombreux bijoux pour les riches,... Il n'y a aucune différence entre les sexe pour les tâches, les responsabilités ou l'habillement. Leur culture centrale étant basée sur la mort, il est de coutume de porter quelques os d'ancêtres ou d'adversaires méritants en guise de signe de respect, et pour impressionner un possible adversaire. Les femmes ont tendance à avoir des hanches plus larges et une poitrine importante, attributs qui, plus ils sont développés, plus elles sont perçues comme attirantes par les hommes.

    HistoireModifier

    La création

    Les premières traces d'orcs tendent à confirmer l'apparition des premiers orcs dans la vallée du Rougeat, située au Nord-Ouest de Valkur. La vallée est maintenant partagée en trois territoires distincts : les terres de la tribu Kadhienas, le marécage du Rougeat et les grandes falaises des terres désolées. Les premiers orcs étaient nomades, essentiellement éleveurs de bétails, qui se déplaçaient au gré des saisons et des points d'eaux. De nombreux sages estiment que la race orc fut une première fois menacée de disparaitre lorsque les premières tribus se déchirérent dans des combats fratricides qui décima la population. Les femmes, initialement chargées des cueillettes et de la garde des enfants, furent formées au combat pour continuer la guerre lorsque les hommes virent à manquer. Les légendes orcs varient sur la suite des évènements, de nombreuses tribu s'attribuant la victoire finale sur les autres, mais elles concordent toutes sur l'apparition de Grushtag, un guerrier légendaire et arrogant. Après avoir remporté une victoire écrasante contre une autre tribu, il ordonna à ses troupes de tuer les survivants. Une orc, Hungness, le défia, en lui disant qu'il pourrait au moins consentir à violer les femmes. Etonné par ces propos, Grushtag chercha à comprendre. Elle lui expliqua qu'en tuant les survivants, Grushtag creusait la tombe de la race orc dans son ensemble, car à sa mort, il ne resterai surement que lui sur terre. Au moins les femmes violées accoucheraient d'orcs et perpétueraient la race. Pour les prieurs de Grushtag, Hungness fut épargnée, et devint la compagne de Grushtag. Pour les adeptes de Hungness, au contraire, le fier guerrier ne compris que plus tard la signification ce ces mots, il fut beaucoup plus attentif lorsque Hungness contre toute attente, le défia et le gagna en combat singulier. A partir de ce moment, les orcs firent évoluer les règles qui régissaient leurs vies. Les tribus les moins fortes n'étaient pas massacrées mais repoussées de leurs terres, les guerres familiales se réglaient définitivement devant le conseil de la tribu, le pillage fut soumis à des règles, et surtout, un culte célébrant les trop nombreux orcs morts se développa, pour que tous se souviennent que le chaos du sang faillit détruire leur race.

    Le règne des Dragons

    Les orcs furent les premières victimes des Dragons. Forts et résistants, ils constituaient des esclaves de premier choix. Vivant dans des espaces dégagés, ils étaient facilement repérables, et ne pouvaient se réfugier, comme les elfes ou les nains, dans des espaces réduits. Mais rapidement, les Dragons comprirent que les orcs n'étaient pas aussi dociles et malléables que les humains. Leur indépendance, leur esprit de revanche et leur caractère impétueux était un obstacle redoutable à leur asservissement. Nombre d'entre eux préféraient périr plutôt que d'être capturés. Même les femelles étaient capables faire des dégâts considérables pour une créature aussi faible.

    Valkur
    La barrière
    La colonisation


    Style de vieModifier

    Les orcs vivent en tribus d'une cinquantaine de membres adultes. Doués pour la chasse et la pêche, ils ont longtemps été nomades. La structure d'une tribu est complexe, mais fait la part belle à la promotion au mérite. Aucune place n'est acquise. A la fin de l'adolescence, les couples se forment (il s'agit d'une tendance, de nombreux couples orcs se sont formés à l'age adulte) et ne se quitteront qu'à la mort de l'un des deux. Il n'existe pas de cérémonie consacrée à cette union, mais les orcs sont farouchement monogames, et l'égalité homme-femme est une réalité. Il existe des exceptions, mais elles sont rares. Au sein de la famille, toutes les taches sont partagées, et lorsqu'une femme est enceinte, l'homme la remplace dans la totalité de ses taches. Le rite de passage à l'âge adulte est souvent propice à un rituel suivi d'une mise à l'épreuve. C'est souvent pendant cette épreuve que les couples se forment puisqu'il s'agit d'une compétition individuelle et collective. Les orcs sont profondément hétérosexuels, même s'il n'existe aucune loi obligeant les couples à être de sexe différent. Lorsqu'un orc n'est plus capable d'avoir un rôle utile au sein de la tribu, il s'exile souvent ou se laisse mourir.

    Traits de caractèreModifier

    Considérés à tord comme brutaux, les orcs sont simplement impulsifs. Ils sont capables de déployer des trésors d'intelligence pour résoudre un problème, mais se contentent souvent d'aller au plus court (pourquoi crocheter un cadenas qu'on peut casser ?). Trop longtemps asservis, ils apprécient la liberté et le libre arbitre.

    Ont dit d'eux que leur faible longévité les rends pressés et impatients. C'est encore faux, et certains orcs apprécient un repos bien mérité. Mais ils n'aiment pas se savoir inutiles, aussi, ils se reposent rarement longtemps et apprécient d'être toujours en mouvement.

    AvantagesModifier

    Les orcs gagnent un bonus de +1 en Force, +1 en Constitution et dans une caractéristique de leur choix. Prompts à réagir, ils augmentent d'un point leur initiative et bénéficient du talent exceptionnel de talent résilience : ils combattent jusqu'à la mort sans pénalité de santé.

    InconvénientsModifier

    Leur apparence physique, leur odeur corporelle et leurs traits de caractères ont un impact sur leur charisme. Leur capacité de réflexion est aussi développée qu'un humain, mais la mémorisation mentale ne fait pas partie de leur culture, les orcs appréciant plus l'apprentissage direct. La servitude des orcs face aux Dragons leur a appris à plier plutôt que rompre, mentir plutôt que périr. Ils ont donc une tendance à être moins fiables que les nains ou les goliaths par exemple, mais au moins autant, si ce n'est plus, que les humains. Les orcs subissent un malus de -1 en Mémoire -1 en Mental et Charisme.

    Classes privilégiéesModifier

    Guerrier, Filou, Rodeur, Aventurier, Arquebusier, Alchimiste

    Intéressant siModifier

    Vous aimez jouer un personnage impatient, impulsif, étonnant, qui va à l'essentiel.


    Arcanum - Les Races
    Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .